Monument

Par le Collectif Protocole

By Protocole Collective

Photos

Photos

Création pour 5 jongleurs, un musicien, un musicien invité et des participants locaux. Monument a l’odeur d’une enquête poétique jonglée dont le décor sera la ville et ses habitants.

Creation for 5 jugglers, a musician, an invited musician and local participants. Monument has the smell of a juggled poetic survey, the decoration of which will be the city and its inhabitants.

SPECTACLE EN DEUX CHAPITRES

A SHOW IN TWO CHAPTERS

Chapitre 1 : 3 jours de performances In Situ à l’échelle de la ville pour un public non convié Chapitre 2 : 1h de spectacle pour un public convié dans un lieu précis de la ville

Chapter 1: 3 days of performances In situ on the scale of the city for a not invited public. Chapter 2: 1 hour of entertainment for a public invited in a precise place of the city.

MONUMENT est une pièce pour 5 jongleurs, un musicien, un musicien invité et des participants locaux. Elle est créée pour un espace monumental non dédié. L’écriture instantanée aux massues en est la matière première. L’énergie est vive, brute, impulsive, dans les corps, le jonglage et la musique. Elle se déverse pour modifier le quotidien des habitants de la ville. Le collectif invite à une performance finale insolite et électrique pour clôturer la semaine. Pendant cette semaine de travail In Situ, nous travaillerons 3 heures avec un groupe d’habitants locaux. Ils seront pleinement intégrés dans la performance du second chapitre. La scénographie est basée sur l’architecture de l’espace investi et est transformée par une création lumière. Les saisons, la nuit, les conditions météorologiques sont les invitées, les partenaires du collectif et du public pendant la représentation. Monument est donc une performance en deux parties. Elle dure 3 jours (chapitre 1, qui représente l’investigation jonglée) et 1 heure (chapitre 2, qui représente le dénouement).

MONUMENT is a show for 5 jugglers, a musician, an invited musician and local participants. It was created for a not dedicated monumental space. The immediate writing in bludgeons is the raw material. The energy is lively, gross, impulsive, in bodies, juggling and music. She pours to modify the everyday life of the inhabitants of the city. The collective invites in an unusual and electric final performance to enclose the week. During this week of in Situ work, we shall work 3 hours with a group of local inhabitants. They will be completely joined into the performance of the second chapter. The scenography is based on the architecture of the invested space and is transformed by a creation light. The seasons, at night, the weather conditions are the guests, the partners of the collective and the public during the representation. Monument is thus a performance in two parts. It lasts 3 days (chapter 1, which represents the juggled investigation) and the 1 hour (chapter 2, which represents the outcome).

Vidéo

Video

Teaser "Monument" (Viméo)

Téléchargements

Downloads

Dossier "Monument" (français) [ download ]
"Monument" portfolio (english) [ download ]

Roman photo "Monument" (fr.) [ download ]
"Monument" photo novel (eng.) [ download ]

NOTE D'INTENTION SUR LE JONGLAGE IN_SITU

INTENTION ABOUT JUGGLING IN_SITU

Avec Protocole nous voulons donner à voir l’ordre du monde de façon brute. Le jonglage avec sa densité physique en est pour nous, le meilleur moyen. Nous vivons le jonglage comme une force joyeuse, un art populaire, une mise en danger, un questionnement permanent. Le cirque est pour nous une forme mouvante, puisqu’il puise dans les matières transversales, de la danse, du théâtre, des performances et de la musique. Avec Protocole, la discipline du jonglage que nous nous imposons de manière personnelle depuis plus de dix ans, nous invite à raconter l’indiscipline et la désobéissance en questionnant les cadres et le fond de notre pratique. Le corps y est investi, présent, indissocié. Le cirque a cette force ancestrale de réunir autour de ce qui était, autrefois, la piste. Dans Protocole, la piste est partout, dans le sous-sol du théâtre, au fond d’une forêt, derrière le gradin, sous le pont d’une autoroute, dans un bâtiment en construction. Notre jonglage est une forme de langage. Protocole est dans la recherche d’un langage commun avec toute sa complexité, permettant de nous exprimer de manière improvisée. Le jonglage peut ainsi permettre de goûte r tous les espaces, les situations, les textures et d’être en position de prise directe avec l’instant. Lorsque Protocole se projette dans l’espace public, c’est pour donner à voir le réel des situations de la ville, donner à voir l’inaperçu.

With Protocole we want to give to see the order of the world in a gross way. The juggling with its physical density is for us there, the best way. We live the juggling as a joyful strength, a popular art, an endangerment, a permanent questioning. The circus is for us an unstable shape, because it draws from the transverse materials, of the dance, the theater, the performances and the music. With Protocole, the discipline of the juggling that we stand out in a personal way for more than ten years, invites us to tell the indiscipline and the disobedience by questioning frames and bottom of our practice. The body is invested there, present. The circus has this ancestral strength to gather around what was, formerly, the track. In Protocole, the track is everywhere, in the basement of the theater, from a forest, behind the tier, under the bridge of a highway, in a building under construction. Our juggling is a shape of language. Protocole is in the research for a common language with all its complexity, allowing to express us in a improvised way. The juggling can so allow to enjoy all the spaces, the situations, the textures and to be in position of direct drive with moment. When Protocole falls in the public place, it is to give to see the reality of the situations of the city, to give to see the unnoticed.